Les Traitements

BRONCHITE ET HOMÉOPATHIE : tout ce qu'il faut savoir

La bronchite Symptômes bronchite Traitement bronchite Bronchite du bébé Bronchite et homéopathie

Grâce à l’homéopathie, une réduction de la toux ainsi qu’une régulation de la production de mucus peuvent être rapidement obtenus. Mais l’homéopathie permet également d’atténuer les autres symptômes de la bronchite.

C’est votre homéopathe qui vous prescrira les doses et les combinaisons adaptées par rapport à vos symptômes. Les indications que nous vous donnons sont à titre indicatif. En effet, il existe des centaines de traitements possibles. Ces conseils ne sont donc pas exhaustifs.

Homéopathie et bronchite aiguë


Homéopathie et bronchite aiguë à toux sèche

Même si une bronchite aigüe peut guérir d’elle-même après 15 jours sans traitement, il vaut quand même mieux la traiter.

Rumex crispus est particulièrement approprié pour la bronchite à toux sèche.

L’ Aconitum napellus  s’utilise lorsque la bronchite est accompagnée d’une toux douloureuse et sèche, et dont le malade ne ressent pas le besoin de boire.
Néanmoins, on utilisera plutôt le Bryonia alba lorsque le sujet présente une douleur costale et une soif intense.

La Drosera rotundifolia s’emploie pour les toux spécifiques à la coqueluche, et qui permet aussi d’atténuer la douleur à la base du thorax. Pour les douleurs qui se situent au niveau de la poitrine, on emploie Cuprum metallicum, et pour la nausée et les difficultés respiratoires, Ipecacuanha.

Homéopathie et bronchite aiguë à toux grasse

La bronchite aiguë est caractérisée en général par une toux productive.

Pour certains patients il est difficile de cracher (notamment les personnes âgées), on utilise alors le Senega qui favorise l’expectoration des mucosités.
Antimonium tartaricum 5CH et Kalium bichromicum 5CH sont également prescrits pour les bronchites expectorantes avec glaires.
On utilise Hydraste lorsque les mucosités sont jaunâtres et visqueuses.
Néanmoins si les expectorations sont jaunâtres et liquides, on emploiera Kali sulph.
Calcarea sulfurica est adapté pour les toux très abondantes en mucosités, et permettra d’atténuer ces dernières.
Bryonia 5CH, à raison de trois prises quotidiennes, s’avèrera particulièrement efficace pour venir à bout de la toux.

Pour les autres symptômes accompagnant la bronchite, comme la fièvre on utilisera Ferrum Phosphoricum; pour les vomissements et la diarrhée Sanguinaria canadensis; si les voies pulmonaires poumons sont très encombrées par le mucus, Antonium tartaricum, décongestionnera les poumons et régulera la production de mucosités. En cas de coup de froid du malade, c’est l’Aconit qui sera recommandé.
Belladona et Dulcamara seront adaptés pour les maux de gorge et le rhume.

Homéopathie et bronchite chronique

La bronchite chronique est une maladie qui ne se guérit. Seuls les symptômes peuvent être atténués à l’aide de différents traitements homéopathiques.
L’Hepar sulfur 5CH, à raison d’une prise tous les soirs s’avère très efficace contre les expectorations le matin.
Pour les malades qui sont sensibles au froid, Silicea est particulièrement adapté pour le traitement de la bronchite chronique.
Si le traitement est de longue durée, Natrum sulfuricum et Thuya sont les plus adaptés.

Si vous souhaitez en apprendre davantage sur l’homéopathie, vous pouvez vous procurer un des nombreux guides qui ont été édités, ici.

Dernières actualités sur la bronchite et l'homéopathie
Liens concernant la bronchite et l'homéopathie
______________________________________________________________________________________________________________
© 2013 Les Traitements