Les Traitements

ÉLONGATION DE LA CUISSE : tout ce qu'il faut savoir

L'élongation musculaire Elongation du mollet Elongation de la cuisse

Les muscles de la cuisse sont les plus atteints par les élongations. Ils le sont tout autant pour la déchirure ou le claquage musculaire.
Ce sont les muscles sont situés à l'arrière de la cuisse qui sont concernés.
Les quadriceps (muscles antérieurs) de la cuisse sont très peu atteints.

Symptômes de l'élongation de la cuisse

- survenue de douleur pendant l'effort.
- baisse de vigueur de la partie supérieure du membre inférieur.
- parfois une impression d'engourdissement très caractéristique.

La douleur pourra être plus ou moins facile à localiser selon le muscle atteint.
Les muscles à l'arrière de la cuisse étant situés très proches de la peau, il sera plus aisé de localiser le point douloureux. Il suffira :
- de toucher la zone concernée pour réactiver la douleur.
- ou d’effectuer un étirement musculaire (flexion de la hanche avec genou tendu).

Prévention de l'élongation de la cuisse

Mieux vaut prévenir que guérir. En effectuant quelques gestes simples, on peut éviter l’élongation de la cuisse.
Il faut débuter tout effort physique par une séance d’échauffement en mettant l‘accent sur les muscles ischio-jambiers et le quadriceps. Des étirements musculaires doivent être pratiqués.
Le repos entre les efforts est également important.

Dans tous les cas, il faut :
- choisir une activité qui correspond à son âge et à ses capacités.
- ne pas dépasser ses limites quand l’organisme n’y a pas été entraîné.

L’effort doit être progressif et jamais brutal.
Même si la préparation physique a été minutieuse, l’effort ne doit pas dépasser 80% de la puissance musculaire totale en action.

Dernières actualités sur l'élongation de la cuisse
Liens concernant l'élongation de la cuisse
______________________________________________________________________________________________________________
© 2013 Les Traitements